Le musée Harry Potter à Londres est une visite incontournable pour tous les inconditionnels de la saga. Suivez nos conseils pour profiter au mieux de la visite, et repartir en ayant autant de magie dans les yeux que le célèbre sorcier à lunettes.

À l’avance, vous réserverez

Malgré son prix d’entrée élevé (à partir de 105 € pour un adulte et 99 € pour un enfant), le musée Harry Potter est littéralement pris d’assaut tout au long de l’année. Ne comptez pas vous rendre à Londres et partir le visiter sur un coup de tête : nul ne pénètre sur une impulsion au royaume des sorciers.

Il est plus que recommandé de réserver votre billet à l’avance, de plusieurs semaines à plusieurs mois si vous voulez choisir vos horaires de passage. En effet, vous éviterez la plupart des familles en prévoyant votre visite aux horaires d’ouverture.

Votre point de départ pour le musée Harry Potter vous choisirez

Pour un tel tarif, le billet du musée Harry Potter comprend le transport aller et retour depuis le centre de Londres. Vous aurez le choix entre quatre points de départ : Victoria Station, Baker Street, Paddington ou King’s Cross – St-Pancras.

Les deux derniers arrêts de cette liste vous permettent de profiter d’une heure en plus sur place : soit 4h30 au lieu de 3h30. Néanmoins, les tranches horaires durant lesquelles vous pourrez opter pour ces deux options sont aussi beaucoup plus limitées : seul un bus par jour part de Paddington contre dix pour Victoria Station ou Baker Street.

Le plus simple sera peut-être d’opter pour la station la plus proche de votre lieu de résidence, en sachant que les premiers horaires de départ ont lieu… à 7 heures du matin. Il faut en effet compter entre 1h30 et 2h de trajet selon votre point de départ.

Des batteries pour appareil photo vous prévoirez

À Londres, le musée Harry Potter a une seule vocation : vous en mettre plein les yeux. Vous pourrez caresser du regard les décors et les costumes tout droit sortis des films. Vous vous promènerez dans la grande salle de Poudlard, dans le dortoir des Griffondor, dans le Poudlard express, dans la forêt interdite, au Terrier, dans le chemin de traverse ou, depuis 2019, dans la banque Gringotts…

Ce ne sont là que quelques-uns des lieux emblématiques qui vous replongeront dans l’ambiance des différents épisodes de la saga. Ce sera même mieux qu’au cinéma, puisque sons et odeurs accompagnent la visite. Si ces derniers ne peuvent pas se rapporter chez vous, autrement que dans vos souvenirs, les images, elles, le peuvent. Contrairement à de nombreux musées, vous aurez le droit de prendre de nombreuses photos tout au long de votre visite dans le Wizarding World recréé par Warner. Les plus jeunes auront même l’occasion d’enfiler pour quelques minutes des capes de sorcier le temps de tenter de maîtriser des baguettes magiques. Comment voulez-vous résister à l’envie de mitrailler ces nombreuses scènes en photo ? Ne gâchez pas votre plaisir avec une batterie qui vous lâche au milieu de la visite !

Le musée Harry Potter n’a pas pour vocation de vous faire faire des économies. Entre les boutiques très bien achalandées, la tentation de goûter une bièraubeurre, les audioguides fourmillant de détails et la photo officielle de votre match de quidditch, vous serez souvent tenté de mettre la main au portefeuille. Dommage que vous ne puissiez pas puiser dans un coffre chez Gringotts avant votre séjour au pays des sorciers !